Synthétiser un article avec une carte heuristique

Synthétiser un article avec une carte heuristique permet d’aller à l’essentiel. Première étape : repérer les grandes parties de l’article, puis les mots clés. A chaque grande partie, une branche. Dans cette carte, toutes les parties de l’article n’ont pas été reprises, seules celles qui paraissaient les plus importantes. Les mots choisis et notés sur les branches sont des « clés », des indices qui vont permettre de retrouver l’intégralité de l’information : opération de « concassage » propre à la technique de la carte  heuristique et une des raisons de son efficacité.

Synthétiser un article avec une carte heuristique peut avoir des objectifs différents : transmettre l’information, la mémoriser… Le choix des pictogrammes sera alors fait un fonction de l’objectif.

Ci-dessous une synthèse d’un article sur les phases de la lune, article paru dans le magazine Calme, N°3, Novembre, Décembre, Janvier 2018. Un magnifique nouveau magazine, très inspirant.

Les phases de la Lune @HBeslard

Faire le point…pour mieux rebondir

La fin de l’année 2016 est presque là. L’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de commencer l’année 2017 avec des objectifs bien définis.Les cartes heuristiques peuvent être un outil très efficace d’introspection. Elles permettent de faire le point sur nos activités et nos objectifs de vie.

Parent, professionnel(le), époux-épouse, citoyen(ne), éco-citoyen(ne), bénévole, propriétaire, responsable de son développement personnel, entrepreneur…nous multiplions souvent les activités et les priorités. L’équilibre entre les différents rôles, et les  responsabilités qui y sont liées, est parfois difficile.  La notion de « rôle » personnel est détaillé dans l’ouvrage de développement personnel : « Les Septs Habitudes des gens efficaces » de Stephen Covey.

Pour faire un bilan de nos rôles, nous commencerions traditionnellement par les lister. Un format d’écriture linéaire classique mettrait ainsi d’office certains en haut et d’autres en bas d’une liste, leur attribuant visuellement une importance différente.

Avec une carte, les rôles sont dans un premier temps tous au même niveau d’importance : une branche. Libre à vous d’indiquer des priorités si vous le souhaitez, mais ce n’est pas induit par la forme de l’écrit.

Stephen Covey recommande d’avoir des objectifs clairs et de les découper en  petites tâches, qui pourront être intégrées à la vie quotidienne. Un rituel permet d’avancer pas à pas, quotidiennement,  vers des objectifs plus importants.

La carte 2016 permet de faire le point sur ses rôles et de revenir sur des objectifs ou « bonnes résolutions ». La carte 2017, reprend des branches par rôles (à personnaliser) et des sous branches pour découper vos objectifs en rituels quotidiens. L’occasion de dépasser les bonnes résolutions traditionnelles et de les transformer en objectifs précis.

Bonne cartographie et excellente année 2017 !

2017

2016

 

Gestion du temps

Les journées de la plupart d’entre nous sont bien chargées. Avec les TO DO lists il est parfois encore plus difficile de s’en sortir : impossible de tout faire dans le temps disponible ! Vient alors à la hiérarchisation de ses taches…

Une carte quotidienne permet d’aller encore plus loin. Dans l’exemple ci-dessous, il y a deux types de branches. Les branches classiques reprennent les plages horaires de disponibles et leur allouent des tâches, des objectifs. Les branches avec une boîte reprennent les moments pendant lesquels nous ne sommes plus entièrement maître de notre temps : les RDV, les trajets… mais pendant lesquels nous pouvons malgré tout avancer.

Je liste toutes mes tâches sur une autre page (avec un kanban) mais je les hiérarchise et surtout je leur alloue une plage horaire sur ma carte quotidienne. Les sous-branches sont là pour noter les informations, les dates de rendez-vous, les données à obtenir dans la journée. Au centre de la carte je note mes top priorités.  J’insère des cases à cocher comme dans les to-do lists pour les actions plus courtes (celles qui sont réalisées en quelques minutes..).

carte heuristique gestion du temps

En reprenant ma carte en fin de journée, j’ai une vision globale de ce que j’ai accompli, et  ce que j’ai à reporter au lendemain… et j’ai aussi les détails importants. Cette carte ne prend vraiment pas beaucoup de temps à réaliser : quelques minutes le soir ou le matin. Les couleurs ne sont pas indispensables, mais elles me permettent de bien avoir en tête le déroulé et les objectifs de ma journée.

Complément indispensable d’un agenda classique, une carte heuristique de gestion du temps est vraiment un outil efficace !

Il faudrait une centaine de cartes pour devenir un cartographe efficace, alors voilà l’occasion de faire d’une pierre deux coups : organiser son temps et comptabiliser quelques cartes !